Né le 28 novembre 1977, il débute l’accordéon à l’âge de 7 ans. Il entame également des études de piano à l’âge de 15 ans et il commence en 1996 sa formation pianistique professionnelle avec André Finck, professeur honoraire du Conservatoire Royal de Bruxelles et anciennement professeur titulaire à l’Akademie für Muziek und schöne Künste à Vienne, Graz et Mons.
Cette formation durera jusqu’en 2000, période durant laquelle il se distingue en récital, notamment en 1999 où il donne plusieurs concerts en hommage à Chopin.

Pendant ces années, il reçoit une formation complète en analyse musicale. Il assiste son professeur dans ses nombreux travaux et recherches qui les mèneront à donner plusieurs conférences dont le point culminant sera la participation en 1999, au conservatoire de Vienne, au séminaire consacré à Johann Strauss pour le centième anniversaire de sa mort.

En juin 2006, à l’Institut supérieur de Musique et de Pédagogie à Namur (I.M.E.P.), il obtient son diplôme de licencié en formation instrumentale, section clavier, option piano avec la plus grande distinction, dans la classe de Jacqueline Lecarte. Il poursuit ses études d’accordéon à l’ I.M.E.P., dans la classe de Christophe Delporte.
Au piano, il a pu travailler avec des maîtres tels Georges Deppe, Eric Heidsieck, Roberto Giordanno, Katia Veekmans. En 2006, ses résultats lui permettent d’obtenir une bourse pour suivre le stage de perfectionnement de Pascal Devoyon à Périgueux.

En 2003 et 2004, il participe à l’écriture de deux mini-opéras produits par des étudiants de l’I.M.E.P., en collaboration avec le Opéra National de la Monnaie (« Antigone » et « souris contre chat »). En plus du travail d’écriture, il assure la direction d’une partie de « Antigone » et il participe comme instrumentiste à la création de « souris contre chat ».

A partir de 2005, il participe en tant que accordéoniste au nouveau spectacle de La Choraline, choeur des jeunes de la Monnaie, lors de sa tournée en Belgique et en France.

Le 6 août 2005, il se produit en duo avec Christophe Delporte dans le cadre des Nuits de Beloeil.

Il témoigne d’une certaine prédilection pour le récital chant-piano, car il se produit non seulement avec la soprano Sophie Dury mais également avec la mezzo-soprano Julie Bailly.
En 2006, il intègre le Trio Dor (clarinette, contrebasse, alto, accordéon) avec Vlad Weverberg, Stoffef de Laet et Mate Sücz, premier alto à l’orchestre philharmonique de Berlin.

En 2006-2007, entre autres projets, il continue la licence en accordéon dans la classe de Christophe Delporte. Au piano, il se perfectionne avec Katia Veekmans.

En octobre 2006, il se produit (accordéon) au Théâtre de la Place à Liège dans la pièce Genèse II de Antonina Velikanova et Ivan Viripaev dans une mise en scène de Galin Stoev, sur une musique de Sacha Carlsson. Ce spectacle a été donné au festival IN d’Avignon en juillet 2007 mais aussi à Bruxelles, Rome, Paris,…

En studio, il enregistre un album avec le trio Dor et également le spectacle « Le vingtième siècle en chansons », avec La Choraline, Choeur des jeunes de la Monnaie

En 2007, Michel devient l’accordéoniste de l’Opéra Royal de Wallonie dans la production « Mephistofeles » de Boito, sous la direction de Patrick Davin.
A partir de 2007, il joue avec l’ensemble .

En 2008, il enregistre la bande originale de « L’illusion comique » de Corneille pour la prestigieuse Comédie française à Paris.
A deux reprises, il dirige un ensemble instrumental de jeunes israéliens, palestiniens, belges et allemands dans le cadre du projet P.I.M. (peace in music) qui vise à rassembler les peuples et à apprendre à se connaître grâce à la musique.
Il enseigne la formation musicale et l’analyse à l’ I.M.E.P. à Namur et il est également professeur d’accordéon et de piano à l’académie d’Etterbeek. Michel Lambert est pianiste-accompagnateur aux Humanités-Danses de Louvain-La-Neuve.

Récupérer mon Curriculum Vitae au format pdf